Rechercher

sur ce site


Accueil du site > Résumés des séminaires > Thésard > Séminaire des thésards du 31 octobre 2014

Séminaire des thésards du 31 octobre 2014

Généalogie de deux loci neutres après un balayage sélectif dans une grande population de taille variable

Un individu portant une mutation avantageuse vit en moyenne plus longtemps et a plus d’enfants que les autres individus. Au bout d’un grand nombre de générations, cela peut conduire à la fixation de cette mutation. C’est ce qu’on appelle un balayage sélectif.

Dans cette présentation, nous allons étudier l’impact d’un balayage sélectif sur la généalogie de deux loci neutres à proximité du locus sous sélection (ou la mutation a eu lieu). La population, à reproduction sexuée, est décrite par un processus de naissance et mort multitype avec une compétition densité dépendante, et nous nous intéresserons à la limite en grande population.

Nous donnerons une description explicite de la loi limite de la généalogie neutre en fonction des paramètres écologiques (taux de naissance et de mort, compétition), de la probabilité de recombinaison à chaque événement de naissance, et de la capacité de charge du milieu.

Ces résultats peuvent être utilisés pour détecter des événements de sélection récents à partir des données génétiques des populations actuelles.

Il s’agit d’un travail en commun avec Rebekka Brink-Spalink


CMAP UMR 7641 École Polytechnique CNRS, Route de Saclay, 91128 Palaiseau Cedex France, Tél: +33 1 69 33 46 23 Fax: +33 1 69 33 46 46