Rechercher

sur ce site


Accueil du site > Résumés des séminaires > Labo > Etude de la circulation de l’eau dans une roche poreuse via le modèle de percolation de premier passage

Etude de la circulation de l’eau dans une roche poreuse via le modèle de percolation de premier passage

Nous considérons le modèle de percolation de premier passage sur le graphe Zd/n pour d ≥ 2. Nous l’interprétons comme un modèle de roche poreuse : les arêtes du graphes sont de petits tuyaux, auxquels nous associons une famille de capacités aléatoires i.i.d. Soit Ω un domaine de Rd et Γ sa frontière. Soient Γ1 et Γ2 deux ouverts disjoints de Γ qui représentent la zone de Γ à travers laquelle de l’eau peut rentrer dans Ω et en sortir. Une loi des grands nombres pour le flux maximal de Γ1 à Γ2 dans Ω quand n tend vers l’infini est déjà connue. Sous certaines conditions sur la régularité du domaine et sur la loi des capacités des arêtes, nous prouvons la convergence p.s. d’une suite de courants maximaux (respectivement d’ensemble de coupure minimaux) vers l’ensemble des solutions d’un problème de courant continu maximal (respectivement d’ensemble de coupure minimal) non aléatoire.

CMAP UMR 7641 École Polytechnique CNRS, Route de Saclay, 91128 Palaiseau Cedex France, Tél: +33 1 69 33 46 23 Fax: +33 1 69 33 46 46