Rechercher

sur ce site


Accueil du site > Résumés des séminaires > Labo > Discrétisations mimétiques pour la modélisation numérique de l’atmosphère

Discrétisations mimétiques pour la modélisation numérique de l’atmosphère

Les modèles numériques de la circulation atmosphérique et océanique reposent sur l’intégration des équations de la mécanique des fluides tournants. Ces simulations étant longues (pour l’étude du climat) et sous-résolues, des discrétisations mimétiques reproduisant des propriétés de conservation des équations sous-jacentes sont souvent préférées. Dans un premier temps je rappellerai le lien entre ces principes de conservation, en particulier ceux liés à la vorticité, et les principes variationnels dont découlent les équations ; et comment ces principes permettent de formuler ces équations de façon propice à leur discrétisation conservative, tout en levant certaines approximations courantes. Dans un deuxième temps je présenterai des progrès récents dans la formulation de discrétisations conservatives sur des maillages non-structurés en lien avec le formalisme de la géométrie différentielle discrète.

CMAP UMR 7641 École Polytechnique CNRS, Route de Saclay, 91128 Palaiseau Cedex France, Tél: +33 1 69 33 46 23 Fax: +33 1 69 33 46 46